Histoires

La bande dessinée Eric Castel

HISTOIRE D'OBJETS

LA BANDE DESSINÉE ERIC CASTEL

Enfants, en fouinant dans la bibliothèque municipale de notre commune, nous faisions une heureuse découverte. Planquées entre les Aventures de Tintin et de Lucky Luke, nous découvrions celles d’un certain Eric Castel. Un footballeur à la chevelure blanche qui aura égaillé les mercredis pluvieux de notre enfance le long de 15 albums d’une qualité rare, signés Raymond Reding.

BD Eric Castel - Numéro 9 - Les cinq premières minutes - 1984

L'HISTOIRE D'ERIC CASTEL

Créé par l’auteur Raymond Reding pour le nouvel hebdomadaire Super As en février 1979, Éric Castel est une série de bande dessinée de football franco-belge qui sera éditée en album par Fleurus dès avril 1979. Elle raconte les aventures d’un certain Eric Castel, footballeur français qui rejoint le FC Barcelone pour se relancer après s’être blessé à l’Inter Milan. Il tombe amoureux du pays et de son fameux stade du Nou Camp, et il se lie d’amitié avec un groupe de gamins fous du ballon rond qu’il surnomme les Pablitos. L’avant-centre français rejoint ensuite le Paris Saint-Germain pendant deux albums (les 8 et 9) avant de revenir au Barça. Il finira par rejoindre le LOSC à la fin du 15ème et dernier album.

« Si à 50 ans on n’a pas ouvert un album d’Eric Castel, c’est qu’on a raté sa vie ».
BERNARD DE LA BUVETTE

RAYMOND REDING, SON DESSINATEUR

Raymond Reding était l’un des plus grands dessinateurs de sport. Attaché au journal Tintin, il débute avec Jari, l’histoire d’un petit joueur de tennis qui rêve de devenir ramasseur de balles à Roland Garros. Puis, Reding s’intéresse au football. Il crée les aventures de Vincent Larcher, avant-centre du Milan AC, publiée entre 1963 et 1972 dans le Journal de Tintin. Raymond Reding va également rendre hommage au football féminin avec La section R et son héroïne Sophie Ravenne en 1975. Un an auparavant, en juin 1974, alors que la RFA célèbre le Mondial de foot, dans un magazine allemand appelé « Zack », apparaît un footballeur aux cheveux blancs qui s’appelle Max Falk (inspiré du joueur italien Roberto Begetta). Il lui faudra quatre ans et quelques passements de jambes pour débarquer chez Fleurus en 1979 (après un passage dans le magazine Super As) sous le nom d’Eric Castel. Trois titres chez Fleurus (1979-1980), onze chez Novedi-Hachette (1981-1990) et un ultime chez Dupuis (1992) plus tard, et voilà qu’Eric Castel devenu l’un des plus grands joueurs de football de bande-dessinée.

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.