Dans les vestiaires

Visite chez Gustave le populaire

DANS LES VESTIAIRES

VISITE CHEZ GUSTAVE LE POPULAIRE

Gustave le populaire est un bourlingueur, un aventurier qui aime découvrir de nouveaux stades de football, de nouvelles cultures et partir à la rencontre de supporters de la France entière. Originaire de Saint-Etienne et grand supporter de l’ASSE, Gustave ne collectionne pas seulement les stades et les aventures footballistiques. Il collectionne aussi toutes sortes d’objets et de vêtements en lien avec un football qu’il aime “populaire”. Il a été le premier à croire au projet Trincamp et le premier à accepter de se séparer de certaines de ses pièces. Alors, quoi de mieux que de lui rendre visite, à Saint-Etienne, pour découvrir sa collection et les plus belles pièces de son intérieur.

« Saint-Etienne, ma ville, le sang, qui coule dans mes veines est vert et blanc »
MC PAMPILLE

C’est du haut du promontoire du Guizey que Gustave nous donne rendez-vous. À quelques kilomètres de chez lui, en haut de ce massif refuge, de cette montagne gardienne où il aime admirer Saint-Etienne. Il porte une veste ASSE Lotto de la fin des années 90, une petite pépite qui nous plonge déjà plus de 20 ans en arrière. Quelques minutes plus tard, à peine entrés dans son salon, nous voilà plongés dans une sorte de musée du football et de Saint-Etienne. En effet, Gustave ne se limite pas au football. Comme tout supporter il s’intéresse aussi à l’histoire de sa ville qu’on retrouve un peu partout. “Tout ce qui touche à Saint-Etienne me passionne. J’aime chiner des pièces qui me font plonger dans l’histoire de ma ville”. Alors, entre les affiches siglées Manufrance, sa vaste collection de livres de l’A.S.S.E ou encore sa sublime affiche du film Coup de tête, on comprend vite que Gustave aime le football et Saint-Etienne, et qu’il aime le faire savoir, avec goût, partout dans son intérieur.

Affiche Manufrance

DANS SON VESTIAIRE

En découvrant la collection de Gustave, on plonge au cœur des années 90, à une époque où Alex et Aloisio faisaient bouillir le chaudron et chavirer le coeur des Stéphanois tout juste de retour en Division 1. “Ma collection est à l’image de ma génération. Je suis né à la fin des années 80 alors j’aime chiner les pièces de mon enfance. Celles sur lesquelles je salivais étant gamin en me rendant à la Boutique des Verts avant les matchs. J’aime acheter des objets qui me rappellent ces bons souvenirs et me racontent de belles histoires”.

LES ANNÉES LOTTO

“Ma pièce préférée ? Je ne sais pas trop.. Mais j’aime beaucoup les années “Lotto”. Elles me rappellent mon enfance, l’époque où je découvrais le football au club de L’Etrat Sportif. Je me souviens des tournois de foot et des joueurs de l’ASSE, qu’on enviait pour leur talent mais aussi pour leur équipement. Ils portaient ces immenses sacs Lotto et ces magnifiques survêtements unis. Nous, on bouffait des hot-dogs entre deux matchs avec des chaussettes dépareillées”. 

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *